Un Krasny Yar laborieux vient à bout d’El Salvador

Ce midi à Moscou, Krasny Yar (Krasnoiarsk) est parvenu à prendre le bonus de justesse face à une bien faible équipe espagnole (32-5, mi-temps : 22-5). 

Que ce fût dur pour les Russes ! Dominateurs sur le plan athlétique, les hommes d’Igor Nikolaichuk ont peiné toute la rencontre face à une équipe espagnole incapable de rivaliser dans les impacts et le combat d’avants. Une action de génie d’Eddie Paea en fin de partie (71e) a fini par donner le point du bonus aux Sibériens.

Les Russes ont cruellement péché dans la conservation du ballon et le placement défensif pour profiter pleinement de leur supériorité athlétique. La première mi-temps déjà difficile sur le plan technique a laissé place à une deuxième période catastrophique, les Russes et les Espagnols enchaînant les fautes de main et les erreurs de jugement.

Les Russes se tournent désormais vers Rovigo où le adversaire désigné pour la première place de la poule, Calvisano se déplace. Ils espèrent une rencontre équilibré qui signifierait que les Russes jouent leur qualification contre Rovigo.