L’Ukraine humiliée à domicile par les Pays-Bas

L’Ukraine a subi ce samedi l’une des pires défaites de son histoire (54-12) face à une équipe de Pays-Bas parée pour les qualifications à la Coupe du monde. 

Déjà bien affaibli par de nombreux forfaits, les Ukrainiens ont montré des faiblesses inquiétantes pour la suite de la compétition. Les Néerlandais renforcés par plusieurs joueurs anglo-saxons ont multiplié les percées dans une défense ukrainienne très poreuse. Bien plus rapides et mieux organisés, les Oranges ont totalement surclassé une équipe d’Ukraine sans envie.

Le début de deuxième période fût symptomatique des difficultés ukrainiennes. Mené 23-0 à la pause, les jaunes et bleus étaient pris en défaut par des libérations très rapides et des percées au milieu du terrain, les Néerlandais en profitaient pour inscrire trois essais assassins en l’espace de 10 minutes (40-0).

L’Ukraine souffre bien de l’absence de très bons éléments comme Vyacheslav Krasylnyk et Vitaly Orlov, titulaires à Enisei-STM, mais le mal semble bien plus profond. Le championnat, dominé depuis plusieurs années par deux équipes nettement au dessus du lot (Credo-63 à Odessa et Olimp à Kharkov), semble avoir encore perdu en qualité avec l’effondrement de l’équipe d’Odessa. Plus inquiétant encore, l’Olimp domine avec une génération de joueurs nés dans les années 80, la moyenne d’âge étant bien au dessus de 30 ans. Le rugby ukrainien semble clairement sur la pente descendante.  Il semble bien que l’Ukraine devra se battre cette saison pour ne pas être reléguée.

Ukraine – Pays-Bas 12-54 (Mt : 0-23)
Pour l’Ukraine : 2 essais de Kulakivsky (58ème) et V. Lytvynenko (78ème), 1 transformation de Kosariev (58ème)
Pour les Pays-Bas : 7 essais de Weersma (2ème), Gascoigne (19ème, 75ème), Danen (43ème, Visser (47ème, 70ème), Verbakel (52ème), 2 transformations (2ème, 19ème) et 1 pénalité (12ème) de Mc Bride, 3 transformations (52ème, 70ème, 75ème) et 2 pénalités de Weersma (24ème, 35ème)

Ukraine : Sukhik (O.Litvinenko 76e), Kirsanov (Hurylov 65e), Aleksandryuk (Zalizniak 35e) ; Kulakivsky (Kuznetsov 74e), Tsapenko ; Lomakin (Chernyachenko 72e), V.Litvinenko, Radchuk ; Kravchenko (Yanchy 48e), Garkavy ; Shakura, Ponomarenko, Kosarev, Zalevski (Kovalevsky 54e) ; Snisarenko. Non-entré : Voitov.

Pays-Bas : Langelaan (Hogg 71e), M.Darlington (Warmerdam 68e), de Haan (A.Darlington 51e) ; Verbakel, Crosby ; Danen, van Vliet (Kok 51e), Wright (Romijn 72e) ; Rademaker, Carroll ; Visser, Weersma, Gascoigne, Nas (Koenen 66) ; McBride (van der Klaauw 40e). Non-entré : Wijten.

Crédits photos : Elbrus Studio / Piotr Piatek