Le calendrier du Trophée Rugby Europe dévoilé

Rugby Europe a dévoilé le calendrier du Trophée Rugby Europe pour la saison 2017-18. Pour son retour à ce niveau de compétition, la Tchéquie ouvrira le bal à domicile face à la Moldavie le 21 octobre.

Exit donc l’Ukraine, reléguée sans panache en Conférence 1 la saison dernière, bonjour la Tchéquie promue sans surprise dans une division qui n’aurait jamais dû être la sienne. L’arrivée de l’épouvantail tchèque pourrait bien mettre du sel dans la compétition. Cette saison, plus que jamais, la bataille du maintien s’annonce très tendue. Le calendrier aura donc une importance capitale.

Décevante avant-dernière en 2016-17, la Moldavie sera très rapidement fixée sur son sort avec quatre de ses cinq rencontres avant la fin novembre. Le temps manquera peut-être aux Haiducii pour se reconstruire. La nouvelle direction, enfin officialisée la semaine dernière, doit rebâtir une sélection en ruines. Elle doit également trouver un entraîneur au plus vite et parvenir enfin à convaincre Dmitri Arhip, Vadim et Maxim Cobilas de rejouer en sélection. L’Europe regardera donc la Moldavie le 21 octobre face une Tchéquie plus que jamais conquérante. Elle recevra par la suite les Pays-Bas, ira en Pologne et enfin recevra la Suisse pendant la fenêtre de libération internationale de Novembre. La Moldavie attendra le 10 mars pour recevoir en grande pompe le Portugal.

Après le match d’ouverture, la Tchéquie enchaînera par le derby très attendu à domicile face à la Pologne. Les hommes de Tomasz Putra se déplaceront au Portugal le 18 novembre. Rugby Europe a bizarrement choisi de faire de la rencontre une pierre, deux coups. La rencontre comptera à la fois pour le Trophée et le barrage de la Coupe du monde 2019. La situation risque d’être cocasse si les deux équipes sont à égalité à la fin du temps réglementaire. World Rugby pourrait également être confronté à une première : disposer de deux résultats différents pour calculer le classement mondial et inscrire le résultat aux archives. Tous ces obstacles semblaient rendre légalement obligatoire la tenue d’une rencontre de barrage supplémentaire, mais Rugby Europe ne l’a pas entendu de cette manière. World Rugby pourrait dès lors intervenir assez rapidement. Si besoin pour se maintenir, la Tchéquie aura l’immense avantage de recevoir la Suisse le 10 mars avant de se déplacer aux Pays-Bas une semaine plus tard.

La Pologne dispose probablement du calendrier le plus compliqué. Elle se testera d’entrée avec un déplacement chez le voisin tchèque le 28 octobre, recevra la Moldavie le 18 novembre, mais surtout, elle devra se déplacer au mois de mars aux Pays-Bas et en Suisse, avant de recevoir le Portugal.

Le calendrier complet :

21 octobre :
Tchéquie-Moldavie

28 octobre :
Tchéquie-Pologne

11  novembre :
Moldavie-Pays-Bas

18 novembre :
Pologne-Moldavie
Suisse-Pays-Bas
Portugal-Tchéquie

25 novembre :
Moldavie-Suisse

10 février :
Portugal-Pays-Bas

24 février :
Portugal-Suisse

3  mars :
Pays-Bas-Pologne

10 mars :
Moldavie-Portugal
Tchéquie-Suisse

17 mars :
Suisse-Pologne
Pays-Bas-Tchéquie

24 mars :
Pologne-Portugal