La Tchéquie s’embourbe face à la Lituanie

Ce samedi à Smichov pour son deuxième match en Conférence 1 Rugby Europe, la Tchéquie a péniblement battu la Lituanie (15-6) sur un terrain sentant bon l’hiver de l’est.

Le sélectionneur tchèque Tomasz Putra avait fait le choix de reconduire quasi intégralement les joueurs qui avait perdu mardi contre les Barbarians à Prague (71-0). Il ne s’attendait sûrement pas à une rencontre aussi poussive des siens. La Tchéquie empoche l’essentiel avec les 4 points de la victoire mais devra attendre avant de confirmer son nouveau statut de nation montante en Europe. Il faut dire que les conditions de jeu n’ont vraiment pas aider les locaux à emballer la partie comme ils l’avaient fait en Suède en septembre dernier.

Pourtant, les blancs faisaient fî du terrain lourd avec une première grande offensive dès le coup d’envoi. Vojtech Havel trouvait la faille plein centre au 40 mètres avant d’être repris à 10 mètres. Après plusieurs temps de jeu rondement mené par Marek Simak, Jan Rohlik trouvait l’en-but près de la touche profitant d’un bon décalage (5-0, 3e). Quelques minutes plus tard, la Lituanie manquait l’occasion de revenir rapidement dans la partie. Donatas Vilimavicius ratait son coup de pied de pénalité 40 mètres face aux poteaux (7e).

Les Tchèques revenaient rapidement dans le camp lituanien. Une belle combinaison dans la ligne permettait à Ondrej Kutil de transpercer la défense avant de servir Lukas Rapant qui n’avait plus qu’à aplatir aux poteaux (12-0, 9e). Le match tombait pas la suite dans l’à peu près. Malgré des ambitions de jeu de parts et d’autres, les ballons tombés s’accumulaient. Donatas Vilimavicius manquait un nouvelle pénalité 35 mètres face aux poteaux (25e). Les Tchèques parvenaient finalement à fatiguer la défense agressive des lituaniens mais Vojtech Mara mangeait la feuille à 5 mètres de la ligne suite à une belle percée de Vojtech Havel relayé par Jakub Zalud plein centre (28e).

La fin de 1ère mi-temps était pénible pour les Tchèques qui en plus d’accumuler les approximations, balbutiaient leur conquête et se voyaient pénalisés en mêlée par l’arbitre géorgien. Malgré la première incursion des Lituaniens dans les 22 mètres adverses, le score restait identique (12-0).

Au retour des vestiaires les deux équipes se neutralisaient au centre du terrain accumulant les turnovers, jusqu’à une belle offensive lituanienne, finalement récompensait par une pénalité de Donatas Vilimavicius à 15 mètres des poteaux (50e). Piqués au vif, les Tchèques revenaient immédiatement dans les 22 lituaniens, se procuraient une pénaltouche mais étaient sanctionné pour une obstruction.

Les Lituaniens revenaient dès lors dans les 22 tchèques et imposaient une épreuve de force à laquelle les blancs répondaient tant bien que mal sur un terrain de plus en plus lourd. Ces derniers finissaient par obtenir une ballon pour ballon gardé au sol mais l’arbitre inversait la pénalité et envoyait Lukas Rapant pour 10 minutes sur le banc suite à une échauffourée. Le buteur baltes ajoutait des points au sien (12-6, 64e).

Les Tchèques refusaient d’abandonner leurs ambitions de jeu et étaient récompensés par une nouvelle pénalité que transformait Tomas Forst (15-6, 67e). La fin de match se résumait à un combat inégal dans la boue que les Tchèques finissaient par remporter sans inscrire le moindre point.

Tchéquie – Lituanie 15-6 (12-0)
Pour la Tchéquie : 2 essais de Rohlik et Rapant, 1 transformation et 1 pénalité de Forst
Pour la Lituanie : 2 pénalité de Vilimavicius

 

Crédits photo : Martin Flousek