La Pologne bat une Moldavie aux abois

Pour son troisième match dans le Trophée Rugby Europe, la Pologne a remporté le plus large succès de son histoire face à la Moldavie (3-15) ce samedi à Anenii Noi. La Moldavie termine la compétition au plus mal.

Alors que la Moldavie a poursuivi sa série noire en étant incapable d’inscrire le moindre essai à domicile, la Pologne a montré toute l’efficacité de son jeu en inscrivant deux essais par ses trois-quarts. Les Haiducii ont une nouvelle fois souffert de leur placement défensif hasardeux et d’une exécution aux lenteurs archaïques. Pourtant dominatrice dans les 10 premières minutes,  la Moldavie a souffert de son inefficacité offensive chronique. Elle butait d’abord devant la ligne polonaise, puis son numéro 9 se montrait incapable de convertir une pénalité face aux poteaux avec l’appui du vent (7e).

Le vent très violent empêchait Wojciech Piotrowicz de convertir deux pénalités pourtant abordables. C’est suite au renvoi de la seconde pénalité que les Polonais parvenaient à imprimer une belle série de temps de jeu qui se concluait par une percée plein centre de Daniel Gdula qui aplatissait sous les poteaux (0-7, 18e). C’est finalement l’ouvreur Ion Constantin qui réduisait le score sur pénalité après une longue séquence stérile des Moldaves dans le camp polonais (3-7, 26e). Wojciech Piotrowicz redonnait sept points d’avance aux siens suite à une faute au sol moldave aux 22 mètres face aux poteaux (3-10, 30e).

Au retour des vestaires, Wojciech Piotrowicz échouait de nouveau au tir au but malgré l’appui du vent (45e). La Moldavie dominait largement les débats mais se montrait incapable d’enchaîner les temps de jeu à cause d’une discipline médiocre. La Pologne inscrivait finalement un superbe essai d’école sur une action en première main. Suite à une touche en déviation sur les 40 mètres, l’ailier Radosław Rakowski débordait toute la défense moldave pour marquer en coin (65e).

Les quinze dernières minutes se révélaient très pénibles à voir pour les supporters moldaves. Leur équipe incapable de jouer un jeu de mouvement s’empêtrait contre la défense polonaise bien positionnée et attentive. Les Moldaves, désorganisés, accumulaient les maladresses et fautes grossières et ne parvenaient plus à inscrire le moindre point.

La Moldavie, qui jouait son cinquième et dernier match, termine avant-dernière​ du Trophée Rugby Europe. Battue nettement à 4 reprises, elle ne doit finalement son salut qu’à la faillite complète de son voisin ukrainien, cuillère de bois. La Moldavie devrait changer d’ère mercredi prochain, quand l’arrivée d’Alexei Cotruta à la présidence de la fédération, une première fois repoussée il y a trois jours, sera confirmée​. L’ancien international aura alors plusieurs mois pour reconstruire une équipe nationale digne de ce nom.

La Pologne recevra les Pays-Bas en grande pompe le 8 avril dans le stade tout neuf de Lodz avec pour objectif d’accrocher la deuxième place du Trophée Rugby Europe.

Crédits photo : Elbrus Studio