La Moldavie sombre en Suisse

Pénalisée par de nombreuses absences et toujours incapable de fixer ses problèmes défensifs, la Moldavie a perdu ce samedi à Yverdon contre la Suisse, promu de la division (29-26). Sauf miracle, la Moldavie est éliminée de la course pour la Coupe du monde.

Le score ne reflète vraiment pas la domination de la Suisse pendant la seconde période. Menés 12 à 6 sur leur terrain à la mi-temps, les Suisses ont réalisé une deuxième période exemplaire profitant des failles récurrentes de l’équipe moldave. La Moldavie avait pourtant fait le nécessaire en première période, inscrivant deux essais bien construit. Le premier par Andrei Romanov après une superbe maul d’une quinzaine de mètre (3-5, 25e). Le second par Victor Arhip suite à une série de regroupement devant la ligne (6-12, 37e).

La Moldavie pensait avoir trouvé la bonne méthode, le bon équilibre, entre un jeu d’avants surpuissant et un jeu de mouvement varié. Bien emmenée par une charnière Ungureanu-Golubenco, bien décidé à donner de l’air au jeu et à déplacer la défense suisse, les Haiducii ont tenté de pratiquer un jeu plus efficace. Mais les fautes de main, les pénalités concédés dans le jeu au sol, ont achevé les espoirs moldave. En moins de 30 minutes, les locaux ont fait la leçon à des Moldaves déstructurés et surtout, coupables en défense, en inscrivant 20 points consécutifs et prendre les commandes du match avec autorité (26-12, 30e).

La Suisse, avec des individualités moins fortes, a montré que le collectif était l’essentiel en rugby. Malgré un essai d’Oleg Prepelita (26-19, 36e) suite à plusieurs temps de jeu bien menés, le buteur suisse Simon Perrod offrait la victoire au sien à quelques secondes de la fin sur une pénalité plus qu’évitable (29-19, 39e). Le 4ème essai moldave inscrit en force par Cristian Ojovan après la sirène n’offrait guère que le point de bonus défensif aux visiteurs.

Le bilan de la Moldavie pour ce mois de novembre est finalement catastrophique : un victoire face à une équipe d’Ukraine complètement hors-course et deux défaites. La coupe est pleine. La Moldavie n’ira pas plus haut cette saison. L’absence évidente d’une stratégie claire pour faire progresser l’équipe l’incapacité à produire un plan de jeu a produit un résultat logique. La Moldavie est train de gâcher une génération de joueurs professionnels, espérons qu’on ne l’évoque pas dans 30 ans comme d’un tournant historique.

Feuille de match : A venir.