Enisei surclasse Newport et affiche ses ambitions

Cette fois, Enisei (Krasnoiarsk) ne peut plus se cacher. Face à des Gallois quasiment au complet, venus faire un résultat, le champion de Russie a fait étalage de sa classe en dominant le 10ème de Pro 12 de bout en bout (38-18, mi-temps : 17-12). Avec ce succès bonifié, Enisei-STM prend la tête de la poule.

Plus fort dans le combat, dans les rucks, les Russes ont su imposer leurs marques sur la rencontre. Les Gallois, parfois suffisant en refusant de prendre les points quand ils se présentaient, n’ont jamais pleinement pesé sur la rencontre. En reprenant le score par trois fois (19e, 32e, 61e), ils ont cru faire illusion, avant finalement d’étaler leurs lacunes face à une équipe programmée pour la compétition.

La mêlée fût le révélateur de la rencontre. D’abord bousculé en début de rencontre, les Russes ont progressivement pris l’ascendant emmené par un étincelant Andrei Polivalov, titulaire en pilier gauche à la surprise générale. Les changements en fin de rencontre ont fini par démolir la mêlée galloise. Les Gallois ont également souffert en touche et ce fût encore pire avec l’entrée en jeu de Vyacheslav Krasylnyk.

Malgré des maladresses, l’issue de la rencontre semblait inévitable. Le score aurait pu se décanter plus tôt sans quelques approximations. Krasnodar marque le début d’une ambition évidente pour une équipe montée pour le plus haut niveau.

L’homme de la rencontre : Stanislav Selskii (Enisei-STM)

Fer de lance d’un pack sûr de sa force, décisif en mêlée, il se paye le luxe d’inscrire deux essais à des moments clés de la rencontre. D’abord en début de match pour permettre de reprendre la tête (10-7), puis à l’heure de jeu quand Newport parvenait prendre la tête d’un point (24-18).