Baia Mare remporte la Coupe du Roi à l’arrachée

Le Stiinta Baia Mare a remporté la deuxième édition de la Coupe du Roi en Roumanie en battant le Steaua Bucarest (10-8) dans une rencontre très indécise au stade Arcul de Triumf de Bucarest.

Florin Vlaicu la ressassera pendant longtemps cette finale. Le trophée lui tendait les bras. Par deux fois dans les derniers instants de la partie, le buteur roumain, pourtant star des tests de novembre, a failli. Il ne donnera pas au Steaua son premier trophée national depuis 3 ans.

La rencontre, qui s’est pourtant déroulé dans des conditions de jeu parfaites, a toute de suite pris des allures de finale sous tension. Les défenses parfaitement en place profitaient de la timidité offensive des deux équipes. Le jeu restait largement en dehors des 22 mètres de chaque équipe. A la demi-heure de jeu, Baia Mare pénétrait enfin dans les 22 mètres adverses mais se faisait voler le ballon par la très bonne conquête du Steaua.

Baia Mare se montrait de plus en plus ambitieux et enchaînait les temps de jeu. Le Stiinta trouvait finalement la faille grace à sa mêlée dominatrice. Le double mondialiste, capitaine de Baia Mare, Bidzina Samkharadze inscrivait le premier essai des siens en échappant à trois plaquages après une mêlée à 5 mètres. Luke Samoa transformait superbement (7-0, 35e).

baiamare

Ironie du sort, le Steaua réagissait dans la foulée. Suite au renvoi récupéré, les hommes de Cristian Petre obtenait une pénaltouche. Le paquet d’avant, bien organisé, ne se faisait pas prier et inscrivait un essai en force par l’intermédiaire du capitaine fijien Eseria Vueti. Comme signe avant-coureur, la transformation de Florin Vlaicu heurtait le poteau gauche (7-5, 40e).

steaua

Au retour des vestiaires, loin de se décanter, la rencontre replongeait dans la plus grande tension paralysante. Après une belle percée de Sabin Stratila, Florin Vlaicu parvenait finalement à inscrire une pénalité au 20 mètres pour redonner l’avantage au Steaua (7-8, 56e). La rencontre versait dans le dramatique quand Adrian Apostol était exclu définitivement pour une fourchette sur Ionut Dumitru alors qu’il tentait de le séparer de Constantin Pristavita (66e).

Le Steaua en profitait logiquement pour prendre le dessus. Florin Vlaicu manquait un drop de 35 mètres après une belle percée de Robert Dascalu. Avec le vent favorable, Luke Samoa passait une pénalité excentrée au 40 mètres pour donner un avantage inespéré au Stiinta (10-8, 71e). Le Steaua obtenait une pénalité au 50 mètres quelques minutes plus tard. Malgré le vent contre, Florin Vlaicu tentait sa chance mais était trop court (75e). Trois minutes plus tard, le buteur roumain manquait une nouvelle pénalité des bords de touche sur les 40 mètres. Le Steaua continuait de pousser. Dans les dernières secondes, Mtya Dumani se voyait indiquer le banc par l’arbitre, laissant Baia Mare à 13 contre 15. Héroïques, les hommes d’Eugen Apjok tenaient bon et remportait la victoire.

Réactions d’après-match :

Johan Van Heerden (Baia Mare) : Cela a été un match très dur, comme on peut l’attendre d’une finale. Le match aurait pu basculer d’un coté comme de l’autre. L’équipe qui le voulait le plus l’a emporté. Nous avons montré le plus de caractère, même quand nous étions réduit à 13. Nous étions déterminer à remporté la Coupe du Roi.
C’est un sentiment immense de gagner à nouveau pour Baia Mare. On ne gagne pas seulement pour l’équipe mais pour les supporters et toute la ville. C’est plus qu’un trophée, il donner fierté à nos supporters et à la cité.

John Leiataua (Baia Mare) : Après mes deux finales perdues avec Baia Mare, cette victoire n’est que pure joie et bonheur. La rencontre a été vraiment très dure avec des aller-retours permanents. La chance nous a souri cette fois.

Crédits photo : frr.ro